jeudi, juin 23

Donation entre époux : pourquoi et comment ?

18

Un don au cours du dernier vivant (également appelé don au conjoint) fournit une protection supplémentaire à votre conjoint en cas de décès . En effet, cette solution vous permet de la promouvoir en lui permettant de collecter une fraction supplémentaire des actifs de votre succession.

Pourquoi faire un don au dernier en vie ?

Sans organisation particulière de la succession et en présence d’enfants, le conjoint survivant pourra choisir entre :

A lire aussi : Commente faire le choix entre une résidence pour personnes âgées ou soutien à domicile ?

  • l’ensemble de la succession en usufruit, les enfants partageant la nu-propriété à parts égales
  • Un quart en pleine propriété, les enfants partageant les trois quarts en pleine propriété à parts égales

Toutefois, si un don de dernier vivant a été fait, le conjoint survivant aura une option supplémentaire. Il sera en mesure de récupérer la partie disponible du défunt. Ainsi, selon le nombre de descendants présents, il pourra acquérir soit :

  • La moitié en pleine propriété s’il y a un enfant
  • Le tiers en pleine propriété s’il y a deux enfants
  • Un quart en pleine propriété s’il y a trois enfants ou plus

S’il n’y a pas d’enfants, le conjoint survivant pourra acquérir la totalité de la succession comme l’un des parents du défunt si un don durant le dernier séjour a été prévu.

Lire également : Existe-t-il une pilule du lendemain pour les chiennes ?

Comment faire un don au dernier vivant ?

Un don au cours du dernier séjour doit être fait chez un notaire. Elle peut prendre sa décision à tout moment pendant le mariage. L’acte peut être réciproque ou par l’un des conjoints pour son conjoint.

Notez qu’il est révocable à tout moment par l’un des deux conjoints. Le conjoint donateur n’a pas à se justifier. En outre, il n’est pas tenu d’informer son conjoint. C’est ce qu’on appelle une révocation secrète. Enfin, en cas de divorce, la révocation est automatique, à moins que les époux ne prennent des dispositions contraires dans le accord de divorce.

Quand entrera-t-il en vigueur ?

Ce don n’entre en vigueur qu’au décès de la personne qui y a consenti. Dans le cas d’un don réciproque, il entre en vigueur au décès de celui qui disparaît le premier.

Le don portera sur les biens appartenant au défunt le jour de son décès. Il n’est donc pas nécessaire d’attendre de posséder des actifs importants pour faire un don entre conjoints.

Les informations présentées sont basées sur la réglementation en vigueur au 14/04/2021. Ils ne constituent pas des conseils ou des conseils fiscaux ou juridiques.

Document publicitaire sans valeur contractuelle – Seules les conditions générales et la notice d’information ont une valeur contractuelle.