vendredi, septembre 30

Comment payer une nounou en arrêt maladie ?

110

Votre baby-sitter vous a appelé hier soir : elle a la grippe. Que devriez-vous faire en tant qu’employeur pour la nounou malade ?

Comment faites-vous pour vous assurer qu’elle est indemnisée par l’assurance maladie ? Y a-t-il d’autres mesures à prendre dans ce cas en tant qu’employeur individuel ? Devez-vous la payer pendant qu’elle n’est pas là ?

A lire aussi : Comment s'appelle une personne qui a 70 ans ?

Quelles sont les 4 étapes à suivre en tant qu’employeur pour la nounou malade ?

1) Demandez à votre baby-sitter malade d’arrêter de travailler

Il est important de demander à votre service de garde à domicile, s’il est malade, de vous envoyer l’arrêt de travail le plus rapidement possible.

Cela justifiera son absence et cet arrêt est indispensable pour remplir le certificat de salaire de la CPAM.

Lire également : Qui peut être payé en chèque emploi service ?

Pour les informer de leurs droits, envoyez à votre assistant parental la brochure de la CPAM « Vous êtes en arrêt de travail pour cause de maladie »

2) S’assurer qu’elle est indemnisée par l’assurance maladie, si elle y a droit

L’arrêt de travail de la nounou malade est inférieur à 4 jours : aucune compensation sauf arrêt « Covid » ou « cas de contact »

Si son arrêt de travail est de 3 jours ou moins (sauf si elle est atteinte de Covid ou s’il s’agit d’un « cas de contact »), vos soins à domicile ne seront pas indemnisés par la Sécurité sociale puisqu’elle impose un délai d’attente pour une indemnisation de 3 jours, vous n’avez pas à prendre de mesures.

Vous n’avez pas à la payer pendant cette absence, sauf si vous appliquez les conseils ci-dessous et sauf si vous habitez en Alsace ou en Moselle (voir ci-dessous).

Si vous le pouvez, suggérez à votre fournisseur de services de garde de compter ces jours d’absence comme jours de convalescence ou de congé supplémentaire, afin de limiter leur perte de salaire.

Il y a toujours une exception à cette règle : si votre garde d’enfants est atteinte de Covid ou s’il s’agit d’un cas de contact, elle sera indemnisée SANS délai d’attente. Dans ce cas, un certificat de salaire doit être envoyé dès que possible à la CPAM de l’employée afin qu’elle soit indemnisée. L’arrêt de travail de votre préposé aux soins à domicile est de 4 jours ou plus : il sera compensé par la CPAM.

Si l’employée s’arrête pendant 4 jours ou plus, ou si elle est atteinte de Covid ou s’il s’agit d’un cas de contact, elle sera indemnisée par l’assurance maladie.

Pour cela, vous (ET la cofamille en garde partagée) devez ensuite (chacun) remplir un certificat de salaire afin que la CPAM indemnise votre nounou à domicile.

Elle sera indemnisée dès le 4e jour d’arrêt de travail (sauf arrêt de travail « Covid » ou « cas contact », qui est compensé à partir du 1er jour d’arrêt).

Vous n’avez pas à la payer pendant cette absence.

3) Vérifier qu’elle reçoit l’indemnité supplémentaire de l’IRCEM si le congé de maladie de votre nounou malade est supérieur à 8 jours

Si le congé de maladie de votre garde d’enfants est supérieur à 8 jours, vous devez :

  • remplir un certificat de salaire afin que la CPAM indemnise votre nounou (ou un certificat de cofamille en garde partagée)
  • s’assurer qu’elle reçoit la compensation supplémentaire de l’IRCEM si votre garde d’enfants a au moins 6 mois d’ancienneté dans la branche des employés de l’employeur individuel. Remarque : la CPAM envoie automatiquement des demandes à l’IRCEM, qui indemnise votre salarié sans autre intervention de votre part.

Vous n’avez pas à la payer pendant cette absence, elle sera indemnisée par la CPAM et par l’IRCEM.

4) Si l’arrêt de travail dure plus de 30 jours, organiser un examen médical

Dans ce cas, il est impératif que vous donniez à votre nounou à domicile une visite de récupération en médecine du travail AVANT qu’elle retourne au travail.

Un cas particulier pour les nounous malades en Alsace Moselle

Si vous habitez dans le Haut-Rhin, le Bas-Rhin ou la Moselle, vous devez payer votre garde d’enfants à domicile s’il est malade :

— 100 % pendant les 3 jours de carence en sécurité sociale

— en plus des indemnités journalières de la Sécurité sociale par la suite, afin que son salaire soit maintenu à 100 %

Pendant combien de temps devez-vous indemniser votre nounou à la maison ? La loi indique qu’elle doit durer « pendant une période relativement peu importante »… Ce terme étant vague, la jurisprudence s’est efforcée de le fixer généralement à 6 semaines. Mais cela peut dépendre davantage du contexte (ancienneté des soins à domicile en particulier)

Qu’en est-il des congés payés et de l’ancienneté de la nounou malade ?

Si la maladie n’est pas une maladie professionnelle, elle n’acquiert pas de congés payés ou d’ancienneté pendant la période de la maladie.

Toutefois, en cas d’absence de moins de 4 semaines dans l’année, le droit au congé payé des soins à domicile sera toujours complet : il sera calculé sur plus de 48 semaines. Cependant, la nounou acquiert 2,5 jours ouvrables par période de 4 semaines travaillées et aura donc acquis : 12 périodes de 4 semaines x 2,5 jours = 30 jours ouvrables de congés payés, soit un droit complet de 5 semaines.

Quel salaire payer pendant les mois d’absence de la nounou malade ?

Si elle est absente tout le mois, vous ne payez évidemment aucun salaire, mais il peut être intéressant, de garder une trace, de fournir une fiche de salaire zéro. Dans ce cas, vous n’avez pas non plus à rembourser les éventuels (même si elle possède un laissez-passer annuel).

Si votre service de garde à domicile a travaillé une partie du mois, vous devez lui rembourser la moitié pour connaître le salaire à payer. Si elle a travaillé au moins une journée au cours du mois, et qu’à la fin du mois, elle vous présente un billet mensuel de transport en commun à rembourser,, comme chaque mois.