mercredi, juin 19

Soutenir les aidants : les ressources indispensables pour accompagner au mieux les personnes dépendantes

92
Soutenir les aidants les ressources indispensables pour accompagner au mieux les personnes dépendantes

Les aidants jouent un rôle déterminant dans l’accompagnement et le maintien de l’autonomie des personnes dépendantes. Pour les soutenir et éviter qu’ils se retrouvent eux-mêmes dans une grande détresse, diverses ressources sont mises à leur disposition.

Le soutien psychologique et l’écoute

La majorité des aidants de personnes dépendantes ont besoin d’être écoutés et soutenus pour continuer à accomplir leurs tâches de manière optimale. Différents spécialistes peuvent les aider dans cette optique.

A lire également : Comment aider son enfant en difficulté financière ?

Il s’agit notamment du psychologue qui propose une psychothérapie basée sur l’écoute. Le rôle de ce professionnel est d’aider la personne à gérer les situations difficiles. Il peut également prendre en charge les problèmes psychosomatiques tels que les troubles physiques.

Quant au psychiatre, il propose à l’aidant un accompagnement thérapeutique. Il a la possibilité de lui prescrire un traitement médicamenteux si besoin. Des établissements tels que Essentiel autonomie proposent ces solutions de soutien.

A lire également : Gestion des conflits au sein d'une famille multi-générationnelle

S’investir en tant qu’aidant d’une personne dépendante conduit souvent à des situations de conflit avec le senior lui-même ou des autres membres de sa famille. Pour trouver des solutions à ces problèmes, il existe de nombreux dispositifs de soutien individuel et collectif.

On distingue notamment le CCAS (Centre communal d’actions sociales). Les hôpitaux organisent aussi des rencontres et des groupes de parole pour permettre aux aidants d’échanger avec des professionnels.

En général, les groupes de parole sont animés par un psychologue. Chaque participant peut partager son ressenti, ses difficultés et ses expériences individuelles avec les autres aidants familiaux.

Les solutions de répit

La loi du 28 septembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement à instaurer un 3 au répit pour les proches aidants.

Cette nouvelle disposition stipule que les aidants peuvent demander, pour leurs proches, un soutien et une place d’accueil temporaire dans un établissement. Il peut s’agir d’un accueil de jour, de séjour en vacances…

Les solutions de répit permettent aux aidants de se soulager et de se relayer à domicile ou en dehors. Cela leur permet de mieux concilier leurs contraintes avec leur vie personnelle et professionnelle.

Il bénéficie d’une assistance dans les actes du quotidien. Ils ont aussi du temps pour eux pour voir leurs amis, leurs proches et prendre soin de même.

Soutenir les aidants les ressources indispensables pour accompagner au mieux les personnes dépendantes

Où les personnes aidées, les solutions de répit présentent aussi des avantages point elles le permettant notamment de bénéficier d’activité plus adapté à leur situation et de sortir de leur quotidien pour découvrir d’autres lieux que leur domicile. Elles peuvent rencontrer d’autres personnes et échanger avec le personnel soignant médico-social.

Parmi les nombreuses solutions de répit, on distingue celles qui permettent de bénéficier d’un relais ou de soutien à l’extérieur du domicile. D’autres alternatives permettent d’organiser un relais et un accompagnement au domicile de la personne aidée.

Il existe également des formules qui permettent à l’aidant et à son proche de partager des moments privilégiés en dehors de leur quotidien dans le cadre de vacances ou de séjours de répit.

Les formations aux aidants

Depuis quelques années, les formations à destination des proches aidants sont devenues assez courantes. Elles sont pour la plupart gratuites et se déroulent en présentiel ou en ligne. Elles permettent aux aidants d’avoir toutes les ressources dont elles ont besoin pour accompagner leurs proches et identifier les relais et aides existantes.

L’association française des aidants propose 6 modules de formation pour les personnes qui apportent leur soutien régulier à des proches en perte d’autonomie.

Ces cours permettent aux aidants de se questionner et d’analyser les différentes situations qui peuvent survenir qui peuvent survenir dans la relation avec son proche en situation de handicap. Cette formation aborde les différents points suivants :

  • Quand la maladie, le handicap s’immisce dans la relation au proche
  • Être aidant : une posture, des besoins, des attentes et des limites
  • La relation au quotidien avec son proche
  • Trouver sa place avec les professionnels
  • Comment s’y prendre avec son proche pour les gestes de la vie quotidienne ?
  • Comment concilier sa vie d’aidant avec sa vie personnelle et sociale ?

En dehors de cette formation, les aidants ont la possibilité de s’adresser à divers dispositifs sur le territoire pour avoir des solutions facilitantes. Selon leur besoin, ils peuvent s’adresser à la mairie (centre communal d’action sociale, centre local d’information et de coordination, maison des aînés et des aidants).

Ils ont également la possibilité de recourir aux associations qui consacrent leurs actions à un type de maladie. Il s’agit par exemple de la Compagnie des aidants, Passerelle assist’aidant, Association nationale des jeunes aidants ensemble (JADE).