mercredi, juin 19

Ces choses à absolument faire avant d’entrer en maison de retraite à Vincennes

366

À la retraite, le cercle social se réduit considérablement et les maladies dites de vieillesse commencent à faire leur apparition. Malheureusement, la plupart de ces maladies privent ou réduisent considérablement l’autonomie des séniors. Alors, pour se faire aider par des professionnels et lutter contre l’ennui et l’isolement, les maisons de retraite représentent parfois une option intéréssante. Ces structures peuvent être d’une grande aide pour les séniors et leurs proches, pourtant elles ne se valent pas toutes. Vous envisagez une entrée en maison de retraite à Vincennes ? Retrouvez dans cet article les bonnes pratiques pour avoir les bonnes informations avant de faire votre choix.

Maison de retraite à Vincennes : Se renseigner sur la résidence

Avant de choisir de rejoindre une maison de retraite pour un parent, il est important de bien se renseigner sur celle-ci. Il est important de garder à l’esprit qu’il s’agira peut être du prochain de lieu de vie de votre proche. Vous devez vous assurer que l’établissement soit géographiquement proche et bien désservi pour les visites, que les soins soient adaptés aux besoins de votre proche et que les tarifs pratiqués soient dans votre budget après reception des aides de l’Etat.

A découvrir également : Les étapes indispensables pour préparer et gérer efficacement sa retraite

Si vous le souhaitez, vous pourrez trouver une résidence senior de qualité à Vincennes pour passer de paisibles vieux jours avec Annuaire Retraite. Il est vrai que sur la question de la qualité du lieu de vie, les critères d’évaluation varient d’une personne à une autre. Heureusement, vous pouvez compter sur Annuaire Retraite, un comparateur en ligne qui vous aide dans la recherche et le choix d’établissement adapté à vos exigences.  

Par ailleurs, les démarches préalables pour s’inscrire dans une résidence sénior comprennent une visite au sein de ce qui sera votre lieu de vie. Ce sera l’occasion de vérifier que toutes les conditions sont réunies pour votre confort absolu. Posez toutes vos questions sans hésitation, afin de prendre la meilleure décision possible. En général, il faut se renseigner sur : 

A lire en complément : Conseils pour faciliter votre recherche de maison de retraite

  • La surface de votre future chambre ;
  • La présence ou non d’une blanchisserie, d’un jardin, d’une piscine ;
  • La possibilité ou non d’emmener vos propres meubles ;
  • Les meubles fournis par la maison ;
  • Etc. 

Ce sont des éléments déterminants pour prendre une décision optimale. 

Bien connaître la prise en charge médicale 

À la retraite, on constate une augmentation des besoins de santé et tout le monde ne souffre pas des mêmes maladies. Alors, vous devez absolument avoir une idée claire de la prise en charge médicale que propose un établissement avant d’y entrer. Pensez à long terme. Cette dernière doit en effet correspondre parfaitement à tous vos besoins de santé. L’accompagnement que propose la résidence doit être adapté et personnalisé pour chaque résident. Il est donc essentiel de poser des questions sur les différentes maladies prises en charge par chaque établissement.  

Poser des questions sur la restauration, les activités proposées et le personnel

L’alimentation des séniors doit faire l’objet d’une attention particulière si l’on veut les maintenir en bonne santé. Vérifiez donc que la maison de retraite qui vous intéresse y met un point d’honneur. En effet, les repas de ces structures doivent être élaborés par une diététicienne qui tient compte des régimes particuliers des résidents. Aussi, il faut vérifier l’endroit où sont préparés les repas ou encore les salles à manger. Vous pouvez aussi poser des questions sur les horaires des repas. L’idéal est une maison de retraite qui prépare des repas sur place et propose de les porter en chambre en cas d’incapacité physique. Certaines résidences travaillent activement à stimuler les sens des séniors avec des plats aux textures modifiées pour stimuler l’appétit et éviter la dénutrition des résidents. 

Par ailleurs, les résidences sénior proposent généralement une série de prestations et d’activités ludiques et thérapeutiques. N’hésitez pas à vous renseigner sur celles que propose chacune d’elles et le coût que cela représente. Cela devient particulièrement important si le résident présente une pathologie neurologique comme la maladie d’Alzheimer, d’autres formes de démence ou encore Parkinson. Il sera utile de demander si la résidence met en place des ateliers mémoire, si elle dispose d’une salle Snoezelen ou s’il existe des ateliers facilitant la mobilité.

Enfin, faites-vous une idée claire du personnel de l’établissement envisagé. Renseignez-vous sur les effectifs du personnel et sur leur comportement vis-à-vis des résidents.