lundi, janvier 17

Qui paie la retraite complémentaire ?

5

À compter du 1er janvier 2019, les deux régimes de retraite complémentaires Agirc et Arrco fusionnent en un seul régime, l’Agirc-Arrco.

Deux tranches de salaire et deux taux de cotisation

Parallèlement, le nouveau régime Agirc-Arrco modifie le système de contribution.

A lire en complément : Comment calculer le taux d'inflation annuel ?

Il établit une base de cotisation comprenant 2 tranches salariales :

  • le premier entre le premier euro et le montant correspondant à un plafond de sécurité sociale ;
  • le second entre le montant du plafond de la sécurité sociale et le montant correspondant à 8 plafonds de sécurité sociale.

Sur chaque tranche de salaire, un taux de cotisation est appliqué, lui-même réparti entre l’employeur et les salariés, au taux de 60 % et 40 % respectivement.

A découvrir également : Quel est l'indice des prix à la consommation ?

Cependant, les employeurs peuvent appliquer une distribution plus favorable aux employés volontairement ou conformément aux dispositions des traités qui augmentent ces taux et/ou prévoient une répartition plus favorable pour les employés.

Un module pour convertir les contributions

taux Afin de connaître les taux de cotisation applicables aux salariés à compter du 1er janvier 2019, Agirc et Arrco fournissent aux entreprises un convertisseur de taux de cotisation.

Qu’advient-il des autres contributions ?

Les contributions AGFF, CET (Temporary Balance Contribution) et GMP disparaissent le 31 décembre 2018.

Dans le même temps, deux autres contributions sont créées : la contribution à l’équilibre général (CEG) et un nouveau TEC (contribution à l’équilibre technique).

En outre, la contribution de l’APEC est maintenue.

Sources et références : Site web d’Agirc-Arcco

Êtes-vous prêt pour la retenue à la source ?

Choisissez une solution clé en main pour simplifier votre paye et économiser jusqu’à 40 % de temps de traitement