mercredi, février 1

Comment éviter les chutes chez soi ?

94
Comment éviter les chutes chez soi ?

Tout le monde risque d’être victime d’une chute chez soi, mais en vieillissant, ces chutes peuvent être plus problématiques, plus fréquentes et plus dangereuses si l’on n’adapte pas son logement à ces besoins. Entre l’affaiblissement de la vision et de la tonicité musculaire, les personnes âgées ont plus souvent tendance à perdre l’équilibre. Leur physique vieillissant et les problèmes de santé que cela induit en sont la première cause.

Comment sécuriser les déplacements chez soi ?

Avec la dégradation de sa santé, la personne âgée est une personne à risque pour les nouvelles maladies, mais surtout pour les chutes à son domicile. Les conséquences d’une chute sont des risques de la perte de l’autonomie de la personne âgée qui devra guérir, s’il y a fracture. Il faudra donc équiper la maison de votre aînée avec du materiel ergonomique pour personnes agées.

A découvrir également : Comment choisir un bon audioprothésiste ?

Il convient donc de sécuriser les déplacements au sein du domicile de la personne âgée. Pour cela, vous allez mettre des rambardes dans les escaliers s’il n’y en avait pas et placer des embouts antidérapants sous les tapis si vous ne voulez pas tous les enlever pour limiter les risques de chutes. La perte d’équilibre sera la même si le tapis comporte des plis dans lesquels la personne âgée peut se prendre les pieds. De même, on placera un tapis antidérapant ou des bandes rugueuses sur un sol glissant comme du carrelage.

Enfin, il faut s’assurer que les vêtements portés ne sont pas trop larges ou longs pour éviter de chuter dessus pendant la marche. Finalement, les séniors doivent aussi faire aux chaussures qu’ils portent chez eux, et au maintien qu’elles offrent. Il faut que celui-ci soit solide et stable pour prévenir les accidents de la vie quotidienne. Il existe de nombreux autres facteurs qui entrent en jeu dans la prévention des risques de chute dans la maison du sénior.

A lire aussi : Comment associer les tables et les chaises de salle à manger

Enfin, prêtez attention à votre sol pour en dégager tous les obstacles comme des cartons, des fils ou des marches abîmées qui ne sont plus en état et favorisent les chutes.

Prévention des chutes à son domicile

Les chutes ont majoritairement lieu lorsque les séniors doivent aller se laver ou passer d’un étage à l’autre. Voici donc plusieurs conseils de prévention pour éviter les risques de chute chez soi ou tout du moins essayer d’éviter les accidents :

  • Sécuriser la douche ou baignoire
  • Sécuriser les escaliers
  • Faire de l’exercice régulièrement (chez soi, dehors ou en salle)
  • Disposer d’un système d’appel d’urgence avec téléassistance si possible

En prévention et pour sécuriser votre douche ou votre baignoire, vous pouvez choisir un tapis antidérapant qui s’accroche au sol de la douche par ventouses. Ou alors, vous avez le choix avec des bandes antidérapantes pour vous éviter de glisser quand vous rentrez dans l’espace de nettoyage. Vous pouvez également ajouter des appuis le long des murs pour avoir de quoi vous accrocher et ne pas perdre votre équilibre en entrant ou sortant de la douche.

Il est par ailleurs très important de sécuriser vos escaliers avec un monte-escalier. Il faut aussi vous assurer qu’ils sont bien éclairés comme les recoins de chaque pièce pour ne pas buter sur une marche d’escalier dans le noir et voltiger à travers le salon de votre maison.

Enfin, pour garder un maximum d’autonomie et une vie saine, vous devez continuer dans la mesure du possible à pratiquer une activité sportive pour garder le tonus musculaire que vous possédez dans vos abdominaux, vos jambes et vos pieds. Cela a pour but de garder l’équilibre plus facilement, et ainsi ne pas risquer la chute dans votre domicile.

C’est souvent à cause de l’âge et de la dégradation de la santé des séniors qu’arrive un accident. En France, de nombreuses personnes âgées refusent de quitter leur domicile pour aller dans une maison de retraite, même avec un physique en déclin, et c’est bien normal. Mais, plutôt que de les abandonner dans un fauteuil, autant les aider à garder un maximum d’autonomie plutôt que de laisser la perte de mobilité gagner du terrain.

Comment éviter les chutes chez soi ?

Que faire si l’on n’arrive pas à se relever ?

Lorsque nos aînés chutent, il y a un risque qu’ils ne puissent pas se relever à cause d’une perte de connaissance ou parce que la douleur est trop grande, ou encore, car l’appui le plus proche est trop éloigné. Dans ce cas, plusieurs systèmes existent pour aider cette personne.

Vous pouvez au préalable vous équiper d’un bracelet ou d’un médaillon d’alarme. Il vous suffit d’appuyer sur le bouton d’urgence de celui-ci pour appeler des numéros enregistrés au préalable et prévenir vos proches que vous avez besoin d’aide.

Vous pouvez aussi appeler le numéro d’urgence sur votre téléphone portable pour avoir accès aux services de téléassistance qui vous aideront à patienter et à vous relever en attendant les secours. Vous pouvez avoir un bouton SOS spécifique qui contactera les services de téléassistance spécialisée dès que vous l’enclencherez. Enfin, le meilleur reste le détecteur de chutes qui va alerter la téléassistance, vos proches et toute aide disponible dès votre chute.