dimanche, décembre 4

Comment déclarer le soutien scolaire à domicile ?

250

Les cours privés sont un soutien scolaire supplémentaire fourni par un enseignant ou un enseignant (qu’il puisse s’agir d’un étudiant ou d’une personne ayant des connaissances approfondies) à un étudiant/étudiant.

Les cours particuliers ne sont pas nécessairement destinés aux élèves qui ont échoué à l’école. Ils visent à aider les étudiants présentant certaines difficultés dans quelques matières. Les collégiens ainsi que les lycées utilisent ce type d’aide scolaire pour améliorer leurs notes et avoir un meilleur dossier pour une école qu’ils aimeraient rejoindre par exemple.

A lire également : Comment s'installer infirmier libéral ?

Les classes scolaires peuvent être surpeuplées et empêcher les élèves qui ont besoin d’une aide spéciale d’assister correctement aux cours. Les cours particuliers vous permettent d’avoir des cours et des activités bien ciblés et un suivi personnel difficile à avoir dans les écoles publiques.

Comment bénéficier de la déduction fiscale avec les cours particuliers ?

Si vous êtes imposable en France, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt avec des cours particuliers sur maison. Cela correspond à un remboursement de 50 % des dépenses engagées au cours d’un exercice financier.

A lire en complément : Comment fonctionne une résidence senior ?

En cas de non-imposition, comme la réduction d’impôt, vous pourrez bénéficier du crédit d’impôt . Il s’agit également d’un remboursement par l’État de 50 % des dépenses décaissées.

Ainsi, si vous avez dépensé 1000€ pour les cours particuliers de votre enfant, 500€ vous seront remboursés par l’État.

Les dépenses engagées ne doivent pas dépasser le plafond qui est de 12 000€ par an. De plus, l’introduction du précompte mobilier ne modifie pas le crédit d’impôt, il continuera d’être attribué aux ménages concernés.

En ce qui concerne la réduction d’impôt ou le crédit d’impôt, les cours particuliers doivent d’abord être déclarés , sinon la réduction ne sera pas mise en œuvre. Désormais, les cours privés en ligne sont également éligibles à des réductions d’impôts depuis la crise sanitaire du coronavirus. Pour en savoir plus informations sur les cours particuliers en ligne : https://groupe-reussite.fr/cours-particuliers-en-ligne/

Comment signaler les cours privés ?

Les deux parties, « enseignant » et « parents », seront tenues responsables du défaut de déclaration des frais de scolarité privés aux autorités fiscales. Le fait de ne pas signaler une telle activité professionnelle est illégal et punissable par l’État.

Voici quelques conseils pour déclarer des cours particuliers :

  • Il est important que vous remplissiez correctement votre déclaration de revenus. Ainsi, pour bénéficier de l’impôt sur les crédits sur les cours particuliers, vous devez cocher la case 7DB dans la catégorie « Services personnels : emploi à domicile » de la déclaration de revenus afin de déclarer les cours particuliers et de joindre les pièces justificatives. Sans cela, vous ne pourrez pas bénéficier de la réduction d’impôt.
  • Si vous passez par des organismes agréés tels que Success Group, Acadomia ou Cours Legendre, ils s’en chargeront pour vous et vous fourniront une taxe certificat. Vous n’aurez pas simplement à le joindre à votre déclaration de revenus.
  • Vous devez déclarer l’enseignant indépendant auprès de l’Urssaf afin de justifier les paiements et les cotisations sociales effectués. Cela permettra de légaliser l’activité de l’enseignant et de déclarer votre statut d’employeur à l’État.
  • Le contrôle d’emploi du service universel : L’utilisation du chèque CESU est un autre moyen de simplifier la légitimité des activités entre le tuteur privé et le (s) parent (s). Il permet également à la famille de payer, par chèque, des cotisations sociales. Vous devez vous inscrire auprès de l’Urssaf pour y avoir accès.

Les cours privés en ligne bénéficient-ils de la déduction fiscale ?

La situation particulière dans laquelle nous nous trouvons, en raison de la Covid-19, a poussé l’État à étendre le crédit d’impôt sur les cours particuliers en ligne. Alors que la réduction de 50 % ne pouvait être appliquée que dans le cas de cours particuliers à domicile, les services étant pris comme critère de réduction d’impôts, les cours en ligne sont désormais pris en compte . Le confinement a donc permis aux familles de faire appel à des cours particuliers en ligne, pouvant ainsi bénéficier d’une telle aide fiscale.

Cas où il n’y a pas de déduction fiscale

La déduction fiscale s’applique uniquement aux cours particuliers à domicile (et ceux donnés en ligne pendant cette période de pandémie).

Les stages de préparation ou les cours préparatoires dans les organismes de soutien scolaire ne sont pas inclus dans les conditions d’octroi du crédit d’impôt.

Ainsi, si votre enfant suit des cours préparatoires, vous ne serez pas remboursé sur les tarifs que vous payez. Vous devez donc en tenir compte avant de faire votre choix entre des cours particuliers à domicile ou des cours de préparation dispensés par des groupes de soutien scolaire.