vendredi, juillet 12

Quels sont les symptômes à surveiller chez les personnes âgées pour la déshydratation ?

594

La déshydratation chez les seniors est un risque important en période de chaleur comme pendant tout le reste de l’année. Il faut par ailleurs noter que les seniors ressentent de moins en moins le besoin de boire avec l’âge qui avance : cela augmente sensiblement le risque de déshydratation. Voici les symptômes les plus courants à observer, afin de prendre rapidement les bonnes mesures en cas de problème.

Les effets d’un manque d’hydratation chez le senior

L’isolation, la précarité, ou simplement la négligence sont les conditions qui favorisent en général l’apparition de la déshydratation chez les personnes âgées. Il est important d’être particulièrement vigilant pour le bien des seniors. Sur le site des Petits frères des pauvres, de précieux conseils sont donnés pour aider les personnes du 3e âge et leur entourage à prévenir tout risque de déshydratation. Lorsque la soif ne se ressent pas, certains symptômes peuvent indiquer la déshydratation.

A découvrir également : Quelles aides pour financer des services à la personne ?

  • La sensation de fatigue générale et une somnolence inexpliquée sont par exemple très courantes.
  • La fièvre et le manque d’appétit sont également observés chez les personnes âgées lorsqu’il y a un manque d’eau.
  • Dans les cas extrêmes, une perte de poids, ainsi que la sécheresse des lèvres et de la langue seront des indicateurs à prendre au sérieux.
  • Le manque d’eau dans l’organisme entraîne également naturellement la production d’urines plus foncées, avec une disparition des larmes et une apparition de cernes sous les yeux.
  • L’attitude du senior peut aussi clairement changer en raison des effets de la déshydratation sur le cerveau. Les céphalées qui apparaissent fréquemment, l’impression d’être désorienté, les troubles de la conscience et de la vigilance sont des indicateurs à ne pas négliger.
  • On observe également parfois des crampes musculaires et des vertiges.
  • L’eau sert à réguler par exemple la tension artérielle et est également importante pour le bon fonctionnement de notre cerveau. La chute de la tension sera ainsi très souvent un signe à surveiller.

Comment poser un diagnostic rapide

Si la déshydratation s’observe ainsi à travers une très grande variété de symptômes, en général la prise du pouls permet de poser un diagnostic rapide, en plus du test du pli cutané. Ce dernier consiste à pincer la peau se trouvant au dos de la main. Chez les personnes déshydratées, la peau ne revient pas instantanément à sa position initiale comme elle devrait le faire. Cela permet de diagnostiquer une déshydratation. Les besoins en eau peuvent varier selon le poids et l’âge, mais ce précieux liquide reste essentiel pour le bon fonctionnement de notre organisme pendant toute la vie.

Quelles précautions prendre

Pour le bien des personnes âgées, les périodes de grandes chaleurs (et la sudation excessive qui s’y rapporte) ne sont pas les seuls moments délicats. La perte de l’envie de boire, la prise de certains médicaments ou les diarrhées et les vomissements peuvent participer à favoriser la déshydratation. En cas de maladies comme le diabète ou l’hypertension, ou lorsque le senior souffre de problèmes de reins par exemple, il est bien sûr important de traiter les maux qui causent la déshydratation. Pour les seniors, boire de l’eau et toutes sortes de liquides au long de la journée doit s’ériger au rang d’habitude.

A découvrir également : Guide pour choisir le bon tensiomètre