jeudi, juin 23

Le maintien à domicile des personnes âgées

1

Etes-vous une personne âgée qui souhaite vivre chez vous et non dans une maison de retraite ? Actuellement, plusieurs personnes âgées apprécient le maintien à domicile. En France, la plupart des aînés de plus de 75 ans et des seniors âgés de 65 ans vivent chez eux. Pour en savoir plus sur le maintien à domicile, on vous invite à suivre l’article !

Qu’est-ce que le maintien à domicile des personnes âgées ?

Le maintien à domicile désigne le choix d’une personne âgée (manifestant des signes de dépendance) qui ne veut pas entrer dans un établissement spécialisé (EHPAD ou maison de retraite) mais qui souhaite plutôt rester chez elle.

A découvrir également : Quelle est la ville idéale pour vivre en France ?

La mise en place d’aides est alors nécessaire pour vivre dans son logement :

  • Humaines : aides à domicile
  • Matérielles : aménagement de la maison
  • Financières

Par conséquent, l’évaluation de la situation financière, du degré de dépendance de la personne âgée ainsi que l’état de santé doivent être pris en compte avant de passer au maintien à domicile.

A voir aussi : Quel prix pour une crémation ?

Qui peut bénéficier du maintien à domicile ?

Toute personne âgée peut profiter du maintien à domicile. Néanmoins, ce dernier est parfois difficile à cause du manque de moyens ou de la perte d’autonomie.

Maintien à domicile ou maison de retraite ?

Pour évaluer si le maintien à domicile est plus bénéfique que la maison de retraite, il faut observer plusieurs points :

  • Le maintien à domicile implique des visites régulières et une surveillance ; la disponibilité des proches est souvent nécessaire.
  • La santé de la personne âgée : L’incapacité totale ne peut pas se faire à domicile
  • L’adaptabilité du logement
  • Le coût du maintien à domicile

Que nécessite le maintien à domicile ?

Afin de mettre en place un certain nombre d’aides et de services, l’évaluation du niveau de dépendance et les besoins de la personne sont primordiaux pour le maintien à domicile. En général, ce dernier nécessite :

  • La prévention des risques : Afin de lutter contre les accidents et les chutes domestiques, la mise en place des systèmes de prévention (comme les barres de sécurité) est indispensable
  • L’utilisation des équipements spécifiques à la perte d’autonomie. Il peut s’agir des équipements contre la perte d’audition, la téléassistance,…
  • La mise en place des services à la personne (soin infirmier, aide à domicile, aide-soignante, aide-ménagère, livraison repas).

Avantage et inconvénient du maintien à domicile

Le maintien à domicile présente des avantages mais aussi des inconvénients. Tout d’abord, le cadre de vie de la personne âgée dépendante reste inchangé en choisissant le maintien à domicile. Les voisins, l’environnement, les habitudes,… sont toujours les mêmes.

Par contre, la correction à l’isolement et la lutte contre les risques d’accidents domestiques n’est pas assurée lors du maintien à domicile.

Quelles sont les aides financières au maintien à domicile des personnes âgées ?

Il existe différentes aides financières pour financer le maintien à domicile. Vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt de 50% en appelant des services aux personnes. En faisant une demande via votre caisse de retraite ou le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), le portage de vos repas à domicile peut être financé en intégralité ou en partie. Une aide au maintien à domicile (AMD) est aussi un atout pour les fonctionnaires à la retraite.

Des subventions ou des aides sont aussi disponibles auprès des caisses de retraite, des caisses nationales d’assurance vieillesse, des conseils généraux, de l’agence nationale de l’habitat pour l’aménagement de votre domicile. Enfin, sur quelques équipements, vous pouvez bénéficier d’une réduction de TVA.

Combien coûte un maintien à domicile ?

C’est le degré de dépendance de la personne âgée qui définit le coût du maintien à domicile. Dans le cas où il y a perte d’autonomie totale, le coûtpeut aboutir jusqu’à 2 000 € par mois.

Sachez que si les proches d’un senior peuvent l’aider au quotidien (entretenir sa maison, faire ses courses, l’accompagner dans ses sorties) et que celui-ci est encore autonome, le coût du maintien à domicile sera plus bas. Par contre, si une personne âgée a besoin d’un auxiliaire de vie 24h / 24 et un infirmier pour donner les soins médicaux indispensables à sa santé, alors le coût sera plus élevé.

A part ces coûts humains, le coût des prestations de ménage et d’entretien du linge sont également à prévoir. Enfin, il faut ne pas oublier le coût de location de matériels médicaux, le coût du service de portage des repas,etc.