mercredi, août 10

Comment choisir un bon audioprothésiste ?

21

Vous avez des problèmes auditifs et vous êtes à la recherche d’un audioprothésiste ? Découvrez nos conseils pour trouver le spécialiste de l’audition qui répondra à vos attentes.

Comment choisir le bon audioprothésiste ?

Le métier d’audioprothésiste est avant tout un métier de santé. Même si ce dernier doit avoir un rôle de commerçant pour pouvoir vous vendre vos appareils auditifs, il ne faut pas perdre de vue le fait qu’il s’agit d’un professionnel de santé. Si la seule préoccupation de votre audioprothésiste est de vous vendre les appareils auditifs les plus chers, vous pouvez changer de spécialiste de l’audition.

A voir aussi : Comment faire pour améliorer l'appétit d'une personne âgée ?

La première chose à vérifier, et non des moindres, est que votre audiologiste possède un diplôme d’État. Cela peut sembler trivial, mais le choix d’un spécialiste de la santé ne doit pas être pris à la légère. La vérification de ce diplôme permet d’éviter les arnaques… Le professionnel de l’audition doit respecter vos besoins, mais également votre budget.

Appareil avec un appareil auditif survient après une prescription médicale d’un médecin ORL. En effet, que ce soit suite à une perte auditive ou que vous soyez malentendant dès la naissance, ou que vous souffriez d’une surdité chronique, la correction auditive nécessite une prescription afin d’être couverte par la sécurité sociale, le tiers payeur et les mutuelles d’assurance.

A lire également : Quelle eau pour les personnes âgées ?

Tout d’abord, votre audioprothésiste devrait vous recevoir pour le premier rendez-vous afin de faire le point sur vos besoins et de vous faire passer un test auditif. Lors de ce premier contact, votre audioprothésiste vous posera des questions sur votre mode de vie pour choisir l’aide auditive qui vous convient le mieux. Il pourra ensuite vous présenter les différents types d’équipements (classique, micro-contour et intra-auriculaire) avec leurs avantages et leurs inconvénients. Ce premier rendez-vous est donc crucial pour votre parcours vers les appareils auditifs.

En effet, pour assurer un bon essayage, un seul rendez-vous ne suffit pas, vous devrez compter plusieurs visites sur votre audiologiste avant d’avoir des aides auditives parfaitement adaptées. Il est donc important de bien choisir son audiologiste afin de vous offrir un confort optimal dans votre vie quotidienne.

Trouvez un audioprothésiste près de chez vous

Comme nous l’avons vu précédemment, le chemin vers les appareils auditifs peut être long et fastidieux pour vérifier les paramètres de vos appareils auditifs. Pour ce faire, il est nécessaire de choisir un audioprothésiste près de chez vous.

Pendant votre aide auditive, les contrôles seront assez fréquents. Vous devrez consulter votre audioprothésiste environ tous les 3 mois pour vérifier le bon fonctionnement de vos appareils. Après la première année de montage, les rendez-vous seront plus espacés et vous devrez prendre rendez-vous dans un centre auditif pour effectuer une évaluation auditive annuelle.

Ces contrôles fréquents vous permettent de vérifier votre audition afin d’effectuer un dépistage et de voir si la perte auditive n’a pas augmenté. En effet, les problèmes auditifs peuvent évoluer avec le temps et nécessitent un nouveau réglage de votre aide auditive. Lors de ces rendez-vous, votre spécialiste peut vous montrer comment entretenir votre système auditif, par exemple en changeant les piles.

Changer le centre auditif

Vous déménagez et vous avez besoin de trouver un nouveau professionnel de l’audition ? Ne paniquez pas…

Avant de déménager, vous pouvez consulter votre audioprothésiste habituel et lui demander s’il a des contacts à vous recommander dans votre nouvelle région. Cela vous permettra d’être plus confiant pendant cette période de changement de spécialiste. En effet, les audioprothésistes peuvent apprendre à se connaître et vous orienter vers un centre auditif recommandé. Un bon moyen de continuer à prendre soin de votre santé auditive !

Vous pouvez ensuite demander à votre audioprothésiste de transférer votre dossier vers votre futur centre auditif afin de ne pas perdre d’informations sur votre dossier. Si vous ressentez une gêne avec votre appareil, il est urgent de consulter un centre acoustique pour ajuster votre solution auditive.